[ELECTIONS URPS 2021] NOUVELLE RÉALITÉ SYNDICALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LES RADIOLOGUES.

08/04/2021

La FNMR adresse toutes ses félicitations aux 46 médecins radiologues élus de toutes les listes syndicales.

Collège des spécialistes

% de voix

Union syndicale Avenir Spé – Le Bloc – Union AAL-Syngof-UCDF

39,30%

CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux Français)

22,36%

UFML-S (Union Française pour une Médecine Libre)

16,67%

SML (Syndicat des Médecins Libéraux)

12,02%

FMF (Fédération des Médecins de France)

7,5%

UC (Union Collégiale)

1,38%

Jeunes Médecins

0,75%

Le succès des listes du nouveau syndicat Avenir Spé - Le Bloc révèle la volonté des spécialistes d’être représentés en tant que tels. La tâche qui les attend est majeure pour notre spécialité. La FNMR sera à leurs côtés.

D’autres faits marquants ressortent de ce scrutin :

  • Une très forte abstention amorcée dans les années 2000 et renforcée par le passage au vote électronique qui fait reculer la participation d’une dizaine de points comme pour toutes les élections professionnelles. 
  • La poursuite de la désaffection vis-à-vis des syndicats polycatégoriels engagée dès 2010.
  • Le résultat de l’UFML.

Dès maintenant, ces syndicats représentatifs auront à négocier la réforme de la nomenclature des actes et leurs tarifs (la CCAM) et ensuite la future convention médicale. La FNMR les appelle à soutenir l’ensemble des spécialités dont la radiologie au cœur de l’offre de soins et du parcours des patients.

Le résultat des élections aux URPS 2021 permettra aux spécialistes, et aux radiologues en particulier, d’être défendus avec force pour éviter une nouvelle période de baisses tarifaires continue et de redonner aux spécialités leur rôle plein dans l’organisation des soins. Notre spécialité a trop souvent servi de variable d’ajustement budgétaire pour les ministères et la CNAM.

La FNMR appelle les pouvoirs publics à prendre totalement en compte la nouvelle réalité syndicale qui exprime la volonté des spécialistes d’être des partenaires à part entière du système de santé.


Pourquoi ces élections sont importantes pour notre spécialité ?

Dans les régions
Les URPS médecins font le lien entre les médecins libéraux et les Agences régionales de santé. C’est dans ce cadre que les radiologues élus aux URPS défendent les dossiers d’autorisations d’équipements lourds auprès des ARS. Les URPS développent aussi leurs propres projets comme l’organisation de la téléradiologie ou la lutte contre le coronavirus, etc. Ce travail mené par les radiologues de la précédente mandature sera poursuivi par nos confrères élus.

Nationalement
Ce sont les résultats aux élections des URPS qui déterminent la représentativité des syndicats de médecins libéraux.